Formation en alternance : les avantages pour votre future vie professionnelle

Formation en alternance : les avantages pour votre future vie professionnelle

Sortir d’une formation avec à la fois des connaissances théoriques et de vraies compétences professionnelles, c’est tout l’avantage de l’alternance. Largement plébiscitée en Allemagne depuis des décennies, la formation en alternance (en contrat d’apprentissage ou en contrat de professionnalisation) séduit de plus en plus les français pour la qualité et la valorisation auprès des employeurs de l’enseignement qu’elle prodigue. Mixant cours théoriques à l’école et formation pratique en entreprise, l’alternance offre aux futurs diplômés la garantie de trouver un travail rapidement après leurs études. Voyons de plus près en quoi l’alternance est une option gagnante pour tous, étudiants comme employeurs.

Un contrat en entreprise dès le début de la formation !

La formation en alternance permet aux jeunes étudiants de combiner formation théorique et pratique et de monter en compétences grâce à leur immersion en entreprise.
L’enseignement pratique se déroule en entreprise et les étudiants ont alors le choix entre deux types de contrats : le contrat d’apprentissage peut durer de 6 mois à 4 ans, tandis que le contrat de professionnalisation dure de 6 mois à un an (voir deux ans pour certaines formations).
Ces deux types de contrats s’adressent aux jeunes de 16 à 30 ans, avec des dérogations possibles pour les plus de 26 ans.

Une voie d’excellence qui peut mener jusqu’à Bac + 5

On pense souvent à tort que l’alternance ne concerne que les formations aux métiers manuels de type CAP ou Bac Pro dans le BTP, or il est tout à fait possible d’obtenir un master dans le cadre d’une formation en alternance. L’alternance permet d’accéder à des diplômes allant du CAP à Bac + 5, avec un choix très large de filières (logistique et transport, gestion, informatique et management, ingénierie, marketing, communication…). Ainsi, l’alternance vous permet de choisir la formation de votre choix parmi tous ces diplômes :
– CAP
– Bac Pro
– BTS et DUT (Bac + 2)
– Licence Pro et Bachelor (Bac + 3)
– Master (Bac + 5)
– Diplôme d’ingénieur (Bac + 5)

Des étudiants rémunérés durant leur formation

Alors que le coût des études ne cesse d’augmenter d’année en année (augmentation des loyers et des charges courantes notamment), la voie de l’alternance permet de pallier ce problème en permettant aux étudiants de percevoir une rémunération dans le cadre de leur contrat d’apprentissage ou de professionnalisation. De plus, les frais de scolarité sont pris en charge par l’OPCO de l’entreprise qui accueille l’étudiant.
Globalement, les étudiants, qu’ils soient apprentis ou en contrat de professionnalisation, sont rémunérés en fonction de leur âge et de leur ancienneté. En plus de leur rémunération, les étudiants en alternance bénéficient d’une carte d’étudiant des métiers leur permettant de profiter de nombreuses réductions sur des services et loisirs.

Ce que touche un étudiant en contrat d’apprentissage

– La première année :
– 27 % du SMIC pour les moins de 18 ans
– 43 % du SMIC pour les apprentis entre 18 et 20 ans
– 53 % du SMIC pour les apprentis entre 21 ans à 25 ans
– 100 % du SMIC pour les apprentis de 26 ans et plus
– La deuxième année :
– 39 % du SMIC pour les moins de 18 ans
– 51 % du SMIC pour les apprentis entre 18 et 20 ans
– 61 % du SMIC pour les apprentis entre 21 ans à 25 ans
– 100 % du SMIC pour les apprentis de 26 ans et plus

– La troisième année :
– 57 % du SMIC pour les moins de 18 ans
– 67 % du SMIC pour les apprentis entre 18 et 20 ans
– 78 % du SMIC pour les apprentis entre 21 ans à 25 ans
– 100 % du SMIC pour les apprentis de 26 ans et plus

Ce que touche un étudiant en contrat de professionnalisation

– Dans tous les cas :
– Les étudiants de moins de 21 ans touchent a minima 55 % du SMIC
– Les étudiants de 21 ans et plus touchent a minima 70 % du SMIC
– A partir du niveau Bac Pro :
– Les étudiants de moins de 21 ans touchent a minima 65 % du SMIC
– Les étudiants de 21 ans et plus touchent a minima 80 % du SMIC

Se former à un métier sur le terrain avec des professionnels

Rien ne vaut la pratique pour acquérir des compétences spécifiques à un métier. L’alternance offre aux étudiants cette faculté de mettre en pratique leurs apprentissages théoriques directement sur le terrain grâce aux stages professionnels.
Les étudiants qui se confrontent tôt au monde du travail et de l’entreprise y intègrent plus facilement les codes et sont mieux disposés à acquérir de nouvelles compétences avec l’aide de leur tuteur et de l’ensemble des professionnels qui les accompagnent.
De plus, l’alternance concerne de nombreux métiers porteurs et les entreprises ne s’y trompent pas : en consacrant du temps et de l’argent dans la formation des jeunes étudiants, ils sont sûrs de pouvoir recruter à l’arrivée des collaborateurs de bon niveau et qui répondent totalement à leurs attentes.

L’alternance, la voie royale vers l’embauche : les entreprises ont tout à y gagner

Comme nous l’avons vu plus haut, les entreprises qui accueillent des étudiants en alternance ont non seulement l’assurance de recruter parmi eux des collaborateurs diplômés ayant déjà une bonne connaissance du terrain, mais ce n’est pas le seul avantage.
Les entreprises d’accueil peuvent bénéficier de nombreuses aides financières :
– Exonération des charges sociales,
– Aides de la région,
– Crédit d’impôt, …

Avec tous ces avantages, il n’est pas rare de voir des entreprises convertir un contrat d’apprentissage ou un contrat de professionnalisation en CDI en fin de formation. En effet, de nombreux employeurs ont du mal à recruter des candidats formés aux spécificités de leurs métiers et de leur marché. Ils ont donc tout intérêt à accueillir des alternants pour s’assurer que ces jeunes futurs diplômés ont déjà acquis un certain nombre de compétences très utiles pour l’entreprise.

Par ailleurs, la loi exige que les entreprises de plus de 250 salariés accueillent un nombre d’étudiants en alternance équivalent à 4 % de l’effectif global. En deçà de ce quota, elles s’exposent à un malus et au-delà, elles bénéficient d’un bonus.

Avec des taux d’embauche pouvant atteindre 80 % dans certaines promotions en fin de formation, l’alternance est la voie royale pour accéder à l’emploi.