Glossaire de la logistique

La logistique
La logistique représente l’ensemble des activités qui permettent d’assurer la gestion des flux des matières (transport, empaquetage, stockage). Le but principal de cette opération est de mobiliser les ressources humaines et financières disponibles. Le logisticien se doit de respecter les besoins, les conditions économiques et légales, la qualité et la sécurité des marchandises.
La supplychain
La supplychain constitue l’ensemble des étapes et des services qui opèrent dans la livraison de produits divers. Elle inclut les prestations liées à la gestion des matières premières jusqu’à l’arrivée du produit fini chez le client. Les opérations de la supplychain comprennent notamment les achats, la gestion des stocks, la manutention, la distribution et la livraison de la marchandise.
Le flux de service
Le flux de service se caractérise par l’ensemble des échanges et des données qui interviennent entre les divers prestataires de services impliqués dans la chaine du processus logistique. Les influences exercées sur le flux de service sont déterminantes. Elles varient également en fonction du type de service, du contexte économique et géographique.
Le flux de stock
Le flux de stock se traduit par l’ensemble des mouvements qui viennent se rajouter ou s’enlever du stock. Les variations d’un stock peuvent être très différentes d’une période donnée à une autre. Le flux du stock permet d’évaluer la situation financière de l’entrepôt, qui peut fluctuer entre des bénéfices et des déficits.
La chaine logistique
La chaine logistique représente l’ensemble des opérations liéesaux maillons de la supplychain. Cela concerne l’ensemble des moyens que les partenaires utilisent pour assurer la circulation des produits, de la conception au service après-vente. Les diverses activités de la chaine logistique comprennent notamment l’approvisionnement, la production et la distribution des marchandises.
Le planning d’approvisionnement
Le planning d’approvisionnement sert à organiser la mise à disposition des produits en respectant les délais et les quantités définies par l’entreprise. Une méthode rigoureuse permet d’effectuer un planning d’approvisionnement optimal. Les données essentielles incluent la gestion du transport, les délais de livraison, les coûts et l’établissement d’un réseau de fournisseurs.
Le conditionnement
Le conditionnement d’une marchandise concerne l’emballage d’un produit pour le protéger et le mettre en valeur. Les rôles du conditionnement consistent également à conserver la matière, faciliter la mise en place en commerce et protéger les consommateurs contre les risques chimiques. Le conditionnement de matériel englobe son étiquetage avec des informations précises et conformes.
Le stockage
Le stockage des matières premières ou des produits prêts à l’emploi consiste à conserver et à réguler la consommation des clients. Le stockage de marchandise et de données permet de maîtriser les flux entrants et sortants. Ce processus offre une disponibilité immédiate d’un bien, pour servir un besoin. Il permet également d’optimiser les coûts.
L’ordre de fabrication
L’ordre de fabrication est un document qui permet à une entreprise ou un atelier, de produire les pièces ou les produits mentionnés. Cette autorisation de production définit les modalités du produit à fabriquer. Elle comporte de nombreuses informations telles que le statut, la quantité de fabrication ou encore la gamme planifiée.
L’approvisionnement de marchandises
L’approvisionnement des marchandises permet d’organiser, de planifier et de vérifier les différents stocks. Le but principal de cette opération est d’optimiser la qualité et les coûts de l’approvisionnement. Les facteurs déterminants de cette procédure englobent la planification des commandes de réapprovisionnement, la quantité des produits, les demandes d’achats, les besoins des partenaires et la gestion des moyens de manutention et du stock.
La gestion de flux de matériel
La gestion de flux de matériel se traduit par un système méthodique qui permet de visualiser et se représenter l’ensemble du mouvement de circulation des marchandises. Ainsi, les entrepôts de matériel de production sont supervisés méticuleusement pour analyser objectivement les flux de matériel et d’informations de toute la chaine logistique interne.
Les flux entrants et les flux sortants
Les flux entrants correspondent aux mouvements de circulation des informations qui ont lieu depuis les points de vente et les partenaires externes vers les entrepôts de production ou de distribution. Les flux sortants concernent les échanges qui se déroulent entre l’entreprise et les partenaires externes (clients, fournisseurs, entreprises de transport).
L’optimisation des stocks
L’optimisation des stocks est une opération qui consiste à savoir gérer son stock de manière efficace. Le but de cette méthode est d’offrir un service à la clientèle de qualité, tout en minimisant au maximum les frais liés au stockage. Différentes techniques permettent de gérer le stock dans des conditions optimales.